Association des Familles Saint-Pierre-Dessaint

Blason: «Tiercé en cape (chape): Au 1er, de gueules, à des cerises de Gouy feuillées, le tout d'or ;
Au 2e, d'azur à une gribane, du même ;
Au 3e, de gueules, à une feuille d'aulne fruitée, le tout d'or ;
Devise: « DUC IN ALTUM »
« Pousse plus au large »
Auteur: Abbé Lucien Godbout, Séminaire de Québec
Membre de la Société royale héraldique du Canada
1 des Remparts
Québec G1R 4R7 ; Tél : 514-694-9923
Quelques observations utiles :
Armoiries: On désigne ainsi l'ensemble du blason et tout ce qui l'environne.
Blason: Il s'adresse plutôt au contenu de l'écu ou à la description de l'ensemble qui s'appelle alors blasonnement.
Armes: On désigne ainsi tous les éléments qui se trouvent dans le champ de l'écu.
Émaux: Métaux: OR (jaune) hachures pointillées
ARGENT (blanc) aucune hachure
Couleurs: DE GUEULES (rouge) hachures verticales
AZUR (bleu) hachures horizontales
SINOPLE (vert) hachures obliques de droite à gauche
SABLE (noir) hachures verticales et horizontales
VIOLET (pourpre) hachures obliques de gauche à droite
ORANGE hachures de pourpre et de gueules
Fourrures ou Pannes: Hermine: Elle est constituée de fourrures ou d'étoffes velues.
Vair: Elle est constituée comme l'hermine mais les dessins changent.
Il faut toujours désigner la façon dont le champ de l'écu est constitué.
TIERCÉ: Ce mot «TIERCÉ» précise que le champ sera partagé en trois parties cousues entre elles. Un léger trait noir relie les trois parties.
Il y a une autre façon de dresser un blason, c'est de poser une partie par-dessus une autre. On le dit alors «BROCHANTE». Un trait noir plus large, du côté droit, souligne cette construction.
EN CAPE (CHAPE) : L'ensemble sera constitué de deux triangles rectangles au sommet de l'écu et d'un triangle isocèle au centre.
AU 1er : On désigne ainsi la droite ou le sommet de l'écu.
DE GUEULES : C'est donc le triangle rectangle, de droite qui sera rouge (de gueules). De gueule vient du mot «goul» qui signifie gueule ensanglantée de l'animal.
À DES CERISES : On ne donne pas le nombre de cerises parce que la logique d'une excellente construction exige trois cerises. L'équilibre et l'harmonie sont assurés.
FEUILLÉES : On précise que ces cerises sont accompagnées de feuilles.
LE TOUT D'OR : Pour obéir à la loi de l'héraldique, il fallait employer le métal or ou argent.
AU 2ième : C'est le triangle du centre qui passe au deuxième rang.
D'AZUR (bleu) : Ce mot vient d'un mot arabe « lazouard » qui signifie bleu du ciel.
À UNE GRIBANE : Tous les excellents dictionnaires décrivent la gribane en ces termes: C'est « un bâtiment de mer de 30 à 60 tonneaux qui a un ou deux mâts, un grand et un petit et un beaupré ».
DU MÊME : Ce terme veut dire simplement que la gribane sera d'or comme les cerises.
AU 3ième : Il s'agit du triangle de gauche.
DE GUEULES : Il faut remarquer que tous ces termes nous viennent du Moyen-Âge. Ce sont les Croisés qui nous les ont rapportés de la Palestine et de l'Asie Mineure. Il faut aussi retenir que l'héraldique a été codifiée au Moyen-Âge.
À UNE FEUILLE D'AULNE : Il faut que cette feuille soit équilibrée avec les cerises.
FRUITÉE Le nombre de fruits est exigé par l'équilibre et les proportions avec les cerises de Gouy et ses feuilles.
LE TOUT : La feuille et les fruits seront donc d'or. L'harmonie de l'ensemble sera plus parfait.

Il en est ainsi des dessins d'objets qui n'acceptent pas la perspective afin de répondre aux exigences de l'art décoratif.

 

SYMBOLISME DES ÉLÉMENTS DES ARMOIRIES DE LA FAMILLE SAINT-PIERRE-DESSAINT

1. PARTITIONS

La triple partition du champ de l'écu permet d'y placer les trois objets ou éléments qui caractérisent la famille SAINT-PIERRE-DESSAINT.

Par ailleurs, le chiffre TROIS est d'un très grand symbolisme. En effet, il nous rappelle la Trinité Sainte. Le temps est triple: passé, présent et avenir ; les trois éléments principaux: l'eau, la terre et le ciel; les trois niveaux de la vie humaine: matériel, rationnel et spirituel; les trois phases de l'existence : naissance, croissance et mort.

 

2. MEUBLES ou OBJETS

CERISES DE GOUY

L'emploi de ces cerises veut surtout marquer le lieu de la terre ancestrale normande de la famille «de Sainctpierre», soit Saint-Pierre de Gouy, située à quelques kilomètres au sud-est de Rouen. Une liasse de documents anciens déposée aux Archives départementales de Rouen et retracée récemment, comprend de multiples « aveux » (déclarations et descriptions de propriétés), allant de 1393 à la fin du XVIIe siècle, concernant la ville de Gouy et décrivant plusieurs terrains, verguées, masures, pièces de terre possédés par les ancêtres « de Sainctpierre » aux différents trièges (carrefours) de Gouy. On y mentionne des champs en labour et d'autres « plantés de cherisiers ». Les cerisiers de Gouy sont célèbres en France.

 

GRIBANE

Le père et l'aïeul de l'ancêtre canadien étaient bateliers. Ils possédaient leur gribane et faisaient le transport de marchandises «en la rivière de Seine». Les dictionnaires de français ancien, le Godefroy notamment, mentionnent qu'une gribane est une barque à fond plat de 30 à 60 tonneaux qui a un ou deux mâts, une misaine et un beaupré. L'emploi de cette gribane au centre de l'écu veut rappeler le métier des ancêtres normands et également le seul moyen de transport utilisé de son vivant par l'ancêtre canadien quand il devait s'éloigner de ses terres de la grande anse des Aulnaies.

 

FEUILLE D'AULNE ET SES FRUITS

Il s'agit ici de l'aulne blanc (alnus rugosa). La feuille est ovée, le limbe mesure de 2 à 4 pouces de longueur. Ses fruits sont des chatons ovoïdes de 5/8 de pouce de longueur et de 5/16 de pouce d'épaisseur. Ses fruits permettent de mieux le différencier du tilleul ou du peuplier.

On l'emploie dans ce blason pour rappeler que l'ancêtre est le co-fondateur de Saint-Roch-des-Aulnaies, premier établissement de la Seigneurie des Aulnaies, ainsi nommé dès l'origine parce que la Rivière Ferrée qui traverse la seigneurie près de la terre ancestrale était « bordées d'aulnes ».

 

3. DEVISE: «DUC IN ALTUM»

Cette expression latine signifie: « Pousse (ton bateau) plus au large ». C'était l'invitation lancée par le Christ à Simon - le futur apôtre saint Pierre - un matin qu'il revenait découragé d'une nuit de pêche infructueuse. « Pousse plus au large et jette les filets », et ce fut la célèbre pêche miraculeuse.

Pour la grande famille portant le nom de ce saint patron, cette devise est une invitation à progresser dans tous les domaines de l'activité humaine. Progresser en vie sociale, économique, scientifique et spirituelle. C'est un leitmotiv qui convie à l'excellence en tout.

 

ÉMAUX

BLEU : Le bleu ou azur est symbole de silence, de paix et de repos. C'est une couleur très pacifiante. Le bleu symbolise aussi des métaux précieux comme le cristal et le diamant. Cette couleur enrichit donc un blason de famille.

Elle souligne donc le caractère paisible et fort des ancêtres de la famille Saint-Pierre-Dessaint. Elle symbolise aussi la richesse spirituelle des ancêtres qui s'exprimait par une foi solide, un courage à toute épreuve et surtout la fidélité aux vertus ancestrales.

 

ROUGE (de gueules) : Il symbolise facilement le feu et le sang. Il caractérise la jeunesse, l'esprit de force et de courage. Il rappelle également l'esprit de l'effort et du travail. Il est symbole de charité et de dévouement. Cette couleur n'est-elle pas le vrai visage des ancêtres qui par leur foi et leur courage ont quitté leur pays pour venir fonder une famille, un pays et une civilisation en terre de Nouvelle-France.

 

OR (jaune) : Tous les auteurs reconnaissent que l'or a l'éclat de la lumière et qu'il est symbole des valeurs spirituelles et intellectuelles que nos ancêtres portaient en eux et qu'ils ont transmis à leurs descendants.

 

 

© Association des Familles Saint-Pierre-Dessaint Inc. - 2017